L’AE est née en décembre 1997. C’est alors une équipe de 4 passionnés de voyages et cinéphiles. Aujourd’hui cette dernière regroupe plus de 100 bénévoles.

À l’origine, l’AE n’était pas organisatrices d’événements de l’ampleur de la JT mais organisait davantage d’évènements cinéphiles sur des films asiatiques qui, à l’époque, n’étaient pas forcément reconnus dans le domaine du 7e art européen. En 2000, cette équipe a tenté de créer un festival online avec remise de prix pour stimuler la curiosité des cinéphiles.

Quand Jean Paul Jimenez (aujourd’hui marié à Marie Jimenez) rejoint l’équipe, l’association prend son nom définitif de Japan Touch/ Asie Expo.

Cela fait maintenant cinq ans que la convention JT prend de plus en plus d’ampleur au fil des années. L’apparition de la Japan Touch Haru pour la première fois cette année en est le parfait exemple.

Mais pourquoi l’avoir créée ? La Haru serait une convention adressée alors pour les puristes des mangas et tout ce qui tourne autour de l’univers de ce dernier.

En effet les réalisateurs de l’évènement ont répondu aux exposants et à leur public, désireux de trouver un événement convenant à leur mentalité.

La JT est cependant auto financée et utilise toutes les recettes reçues après un événement pour l’investir dans le suivant. Les acteurs de cette convention sont pour la plupart bénévoles et ce n’est que tout dernièrement qu’ils ont pu se permettre de rémunérer un employé.

Si aujourd’hui, la JT est moins fréquentée que la Japan Expo c’est, pour Marie Jimenez, principalement dû au fait que les réalisateurs de cette convention avec qui ils sont en bonne entente sont toutefois plus fonceurs et plus actifs dans l’évolution de la convention parisienne.

En somme, la Japan Touch est convention auto financée en pleine expansion et cherchant à plaire au maximum, tant bien à leur publique qu’aux néophytes dans le domaine. Tous ses bénévoles sont ici pour le plaisir et pour faire partager leur passion! Marie Jimenez est quant à elle, une directrice ouverte avec qui il a été réellement agréable de discuter ! Je reviendrai avec plaisir aux prochaines conventions présentées par l’Asie Expo et cela pendant encore de nombreuses années!

Merci pour tout !

Le guide du Survivant est une web-série réalisée par Thomas Pico toute fraiche avec une saison pour 20 épisodes

On peut y suivre le quotidien de 2 jeunes hommes, ne savant pas quoi faire pour occuper leur journée quand dehors, ne reste plus que des zombies.

Nous sommes face à une série en constant progrès ! Au départ un peu sceptique, je fus agréablement surpris de voir qu’un réel avancement en terme du jeu d’acteur et de techniques cinématographiques se fait à partir des épisodes 5, 6.
L’équipe, composée d’une douzaine de personnes, est Perpignanaise. Elle est auto financée et est très méritante vu ses progrès constant. Après avoir parlé aux acteurs, j’ai découvert une équipe jeune et ouverte, ne se prenant pas la tête et avec qui il est toujours agréable de discuter ! Une bonne surprise en somme!

Leur première vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=bUBG78z_9VM

Un soutient complet à cette web série prometteuse!

MoviesMen est une production Dijonnaise comptant entre 5 et 20 personnes.
Ces derniers ont déjà réalisé de multiples web séries comme Apocaliste, l’homme de main, la shonen compil’ et le défourailleur (leur dernier projet). La saison 1 est terminée avec 5 épisodes d’environ 10 minutes. La saison sortira au mois de Mai.

Comme pour LGS, MM est auto-financée mais vend aussi des goodies pour se donner le moyen d’améliorer sa série.
Après avoir demandé quel était l’objectif de la série aux acteurs présents à la JT Haru, ces derniers m’ont répondu qu’ils voulaient à tout prix éviter toute lassitude de la part du spectateur. On veut donc nous tenir en haleine et après avoir vu quelques épisodes, je trouve que cet objectif est réussi ! Ca pète et c’est ce qu’on veut ! Une bonne web série à regarder.

Leur site: http://moviesmen.wix.com/site

Qui ne connait pas + ou – Geek?! « L’émission qui revient sur 50 ans de culture geek en 52 minutes »

 

Cette émission sur l’univers geek, ouverte à tous, du néophyte au connaisseur est présentée par David Frecinaux (Big Boss) regroupe de multiples rubriques comme celles du cinéma,  des séries TV, des mangas ou encore des jeux de rôle/plateau. Des personnalités connus du web comme Fred & Seb du Joueur du Grenier participent à l’émission. Après avoir parlé au Big Boss, j’ai pu retenir la mentalité de cette émission. Selon David, il faut, quand on produit comme quand on la regarde, se faire plaisir. Il ne faut pas se forcer sinon l’émission perd tout son intérêt. Les chroniqueurs veulent faire plaisir et ça se sent ! L’intérêt quand on regarde cette émission, c’est qu’on peut passer la chronique qui ne nous plait pas pour passer à celle qui ne nous intéresse. On est déjà à la saison 3 !

Nous avons donc une équipe professionnelle mais détendue et sans complexe, ayant déjà eu de nombreux invités de renom comme les frères Bogdanov !

Je conseille vivement cette émission à tous les geeks !

http://www.plusoumoinsgeek.com/accueil.html

 

 

Projet SG1 est une association suisse à but non lucrative ayant pour but de reproduire trait pour trait, la porte des étoiles de la célèbre série Stargate SG1!

 

«Créons la porte des étoiles la plus fidèle au monde!»

La porte en question mesurera, une fois terminée, 6 mètres de diamètre sans compter le socle qui sera, lui aussi, ajouté à la fin !

Les pièces sont, quant à elles, principalement moulées à partir de silicone.

En découvrant l’ambition du projet SG1 à la JT Haru je fus réellement surpris de voir avec quel engouement cette équipe bénévole s’était déjà investie dans cet audacieux projet. En effet, les exposants présents m’ont montré les différentes pièces déjà présentes et décrits les futurs à venir. Le premier chevron pourra s’enclencher et tous les autres seront allumés.

C’est donc une équipe dynamique et investie qui a pris le temps de m’expliquer son projet et je ne peux que les remercier pleinement ! Étant fan de la série je ne peux qu’attendre avec impatience le résultat de ce projet !

Si vous aussi vous voulez participer et vous investir dans ce projet :

http://projetstargate.forumgratuit.ch/

Une explication vidéo du projet:

https://www.youtube.com/watch?v=N3Ad8clVuw0#t=243

 

Bonne chance à vous les enfants de Mac Guiver!

 

 

Les Web Séries, leur avenir sur internet et à la télévision

Durant ce débat efficace entre le Fossoyeur de films, les Sérial Buster, + ou – geek et Noob, la question de l’avenir des séries Youtube fut abordée. Je vais tenter tant bien que mal de vous transmettre ce que j’ai pu en retenir.

Dans un premier temps, il faut définir ce que la web série est pour certains. En effet, des pensent que la série en tant que concept est un enchainement plus ou moins long d’épisodes scénarisés dans lesquels évoluent des intrigues. D’autres pensent qu’il suffit d’un enchainement de vidéos aux thématiques diverses mais structurées de la même manière.

Après avoir défini la série, les acteurs de ce débat ont établi la pensée qu’aujourd’hui les codes entre la télévision et le web se sont mélangés pour finalement fusionner. Il est donc normal de constater une progression de la TV dans le domaine des émissions autrefois réservées à un publique spécialisé pour plaire à davantage de public. Toutefois, les séries se regardent, pour les nouvelles générations, davantage sur internet par streaming ou par téléchargement.

Mais alors, pourquoi chercher à diffuser sur le web plutôt que sur la télévision ?

Le fait est qu’un internet est très peu contrôlable comme la TV, même si certaines lois tentent d’empêcher la hausse du DDL (Téléchargement direct) ou de sites de streaming, la communauté des viewers ne cesse d’augmenter. C’est pourquoi le web français tend de nos jours à égaliser la TV FR en terme d’audimat. Nombreux sont les producteurs à l’avoir réalisé. Prenons exemple sur Netflix et leur série: House of Cards, dont la saison a été diffusée entièrement sur internet du jour au lendemain. Ce n’est pas sur un coup de tête que la production décida de diffuser sa série de la sorte.

Vient alors la question du problème générationnel.

En effet beaucoup de youtubeurs ont commencé sur le web pour être indépendants et pour atteindre la génération « Y », réputée pour connaître les réseaux sociaux mieux que la génération de leurs parents. Cependant ces youtubeurs gardent quand même pour objectif d’atterrir à la télévision ou au cinéma (pas tous..). C’est pourquoi il serait judicieux de commencer à chercher un juste équilibre entre les deux univers audiovisuels. Effectivement, les acteurs du débat assurent que quand une close doit se passer entre une production de la télévision, toutes les causes sont lues et relues préalablement pour éviter tout déséquilibre entre le youtubeur et son investisseur.

Il faut donc garder une certaine liberté mais sans pour autant refuser catégoriquement d’être produit à la télévision.

 

Mot personnel :

J’ai personnellement beaucoup appris à cette convention, mais j’ai aussi fait de très bonnes rencontres. Je conseille à toute personne qui lira ce compte-rendu d’envisager sérieusement un détour à Lyon, histoire de visiter cette belle ville et d’aller buller un peu à un événement tel que la JT. C’est un événement ouvert à tous et avec une réelle volonté de faire grandir des associations méritant de se faire connaître davantage.

Encore merci à tous les participants de cet événement et à l’hiver prochain !

Publicités